I think Greg Robinson walks into an ideal situation in Detroit after being dealt from the Rams for a sixth-round pick. The former No. 2 overall pick of the 2014 draft has been a dreadful pass blocker in his three NFL seasons, but he joins a team that has invested heavily in its offensive line, signing T.J.Lamar Miller Jersey Lang and Rick Wagner this offseason. Should he beat out Cyrus Kouandjio and Joe Dahl for the left tackle job (no sure thing), he'll benefit from the quick release of Matthew Stafford and the coaching of accomplished offensive line guru Ron Prince, whose quick development of Taylor Decker turned heads in 2016.

2. I think the Dolphins' effort to have every player registered to vote by National Registration Day on Sept.Vince Wilfork Jersey 27 should become a model for the NFL. I was shocked to learn that two-thirds of the Broncos roster did not cast a ballot in November, per my survey of last season's locker room. Being a role model in the community and being an informed and engaged citizen should go hand in hand.

• CENSUS OF AN NFL ROSTER: We surveyed 51 members of the Denver Broncos on the subjects of class, race,J.J. Watt Jersey religion, upbringing, politics and more.

3. I think it has been entertaining to hear Miami players pump themselves up for their annual pair of meetings with the Patriots. First it was Jarvis Landry, now it's Ndamukong Suh: “I think one of the great things about Miami and this team, we've never been scared of the New England Patriots. We never will be. So, with that being said, when we play them late in the season,DeAndre Hopkins Jersey we'll be prepared.” Ever wonder why Tom Brady never has to say his team isn't afraid of the Dolphins? Because it's a given.

• PATRIOTS' BABY BOOM: As Father’s Day approaches, six New England players—who all welcomed babies within two months of their Super Bowl win—trade notes on parenting.

Remboursement des frais d’hospitalisation et estimation du coût réel suite à une admission

Remboursement frais hospitalisation

Le remboursement des frais d’hospitalisation peut être calculé d’avance si vous demandez un devis pour les soins et les actes à réaliser lors de l’admission dans un hôpital public, ou une clinique privée.

Vous allez vite vous rendre compte de l’ampleur du reste à charge cumuler suite à une hospitalisation, sans l’aide d’une mutuelle efficace qui couvre en option les services de confort.

« Comparateurmutuelles.fr » fait un zoom sur les frais de séjour hospitalier et vous montre les limites du régime obligatoire.

Pensez à comparer des mutuelles adaptées qui proposent une prise en charge intégrale du forfait journalier sans vous obliger à serrer la ceinture.

Remboursement des frais d’hospitalisation : sans mutuelle que prend en charge la sécurité sociale ?

La prise en charges des frais hospitaliers se fait à un taux de 80% du tarif de convention (TC) de chaque acte réalisé. Ce pendant, les exceptions existent :

  • Le remboursement des frais de séjour est plus élevée en cas d’admission pour un accouchement, suite à un accident de travail, ou si le patient à une affection longue durée (ALD)
  • La prise en charge est inexistante s’il s’agit d’une opération à but purement esthétique

Avant, d’arriver à l’établissement dans lequel vont se réaliser les soins médicaux, le patient peut avoir besoins d’une ambulance. Le remboursement des frais de transport pour une hospitalisation suit d’autres règles ; il est intégral en cas d’urgence suivie par la réalisation de soins médicaux coûteux (chirurgies, réanimation, etc.). Dans le cas contraire, le patient est dans l’obligation de demander l’accord de la Cpam (Caisse primaire d’assurance maladie) pour avoir une indemnisation à un taux de 65% du tarif de convention des UMH (Unités Mobiles Hospitalières).

En cas de maladie en phase terminale, le reste à charge lié aux frais des soins palliatifs est de 20%, suite au remboursement de la sécurité sociale. Cela montre bien qu’une couverture santé complémentaire reste une nécessité pour le ticket modérateur et les dépassements d’honoraires.

Il est à noter que le remboursement de l’hospitalisation à domicile se fait lui aussi à 80%. Cependant les conditions pour en bénéficier sont différentes.

Le remboursement des frais d’hospitalisation sans mutuelle est souvent insuffisant. Pour cette raison, « Comparateurmutuelles.fr » vous invite à faire des devis gratuits pour trouver la couverture santé la plus adaptée à vos besoins médicaux et actes hospitaliers.

Remboursement des frais d’hospitalisation : quel est le coût réel et son niveau de prise en charge ?

Les frais de séjours pour une journée à l’hôpital varient selon la renommée de la structure hospitalière, son statut (privée ou publique) et le type des soins reçus. Cependant, le remboursement des frais de l’hospitalisation reste le même que celui susmentionné.

Sans l’aide d’une mutuelle et de l’assurance maladie, le prix d’une journée dans le département médecine d’un CHU (Centre Hospitalier Universitaire) dépasse rapidement les 1000€. S’il y a un acte chirurgical suivi de soins intensifs et d’une réanimation, le coût est triplé.

A cela s’ajoutent :

  • Les 18€ du forfait journalier
  • 51.30€ à 57.37€ pour les frais de transport en ambulance (une valorisation selon la distance parcourue est à ajouter)

Dans le cas où le patient demande une chambre particulière, un lit pour l’accompagnant et la télévision, un minimum de 85€ par jour est ajouté à la facture.

Les frais d’hospitalisation pour un accouchement sont fixés à 313.50€ par l’état. En cas de césarienne, ils montent à 522.50€. Dans les cliniques, le coût est majoré par les dépassements d’honoraires (3000€ et plus selon l’établissement privé).

Dès le quatrième jour d’hospitalisation et avec le remboursement du régime de base, le reste à charge des frais peut facilement dépasser le SMIC (Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance).

Pensez à prendre une mutuelle hospitalisation aux plafonds de remboursements élevés. Remplissez le formulaire de devis en ligne et comparez les compagnies mutualistes.