Remboursement maternité : qu’est-il pris en charge des frais de grossesse et d’accouchement ?

Remboursement maternité

Le remboursement de la maternité englobe celui des frais médicaux pendant la période de grossesse ainsi que ceux liés à l’accouchement.

Cette prise en charge des dépenses est en partie réalisée par la sécurité sociale ; toutefois, la mutuelle reste le seul moyen de l’améliorer.

Comparer les mutuelles et choisir une d’efficace pour le remboursement de la maternité vous permet de faire des économies. Profitez des formules sans délai de carence, sur « Comparateurmutuelles.fr », si votre date accouchement est proche.

Remboursement maternité : quelle prise en charge pour la grossesse et comment l’améliorer ?

Sans une mutuelle au remboursement élevé pour la maternité, les frais de grossesse sont couverts par la Cpam (Caisse primaire d’assurance maladie) à des taux variés et souvent insuffisants.

Pendant les 5 premiers mois, rien ne change côté prise en charge ; la femme enceinte est traitée comme tout autre assuré de la sécurité sociale, sauf pour les examens obligatoires prévus. Ainsi, pendant cette période, si vous achetez des médicaments, ou vous faites des analyses de sang, le remboursement des frais de grossesse par la Cpam est limité à 70% du tarif de convention (TC).

Au sixième moi, les taux passent à 100% du TC pour tous les actes médicaux, imageries et produits pharmaceutiques. Il est à noter qu’en cas de grossesse pathologique, le remboursement comprend la prise en charge de quelques échographies et consultations supplémentaires.

Si vous vous rendez chez des patriciens du secteur 2, les honoraires sont libres et une mutuelle pour le remboursement des frais de maternité est indiquée pour améliorer les prises en charge. Le plus important dans le choix de la couverture santé est la présence de garanties qui permettent une indemnisation totale du coût des consultations, des imageries médicales et des analyses de laboratoire.

Dans ce cas, demandez vos devis personnalisés sur Comparateurmutuelles.fr et trouvez-vous une mutuelle maternité efficace et pas chère.

Si vos revenus sont très faibles, n’hésitez pas à demander la prime de grossesse auprès de la Caf (Caisse d’allocation familiale) et déposez votre dossier pour avoir l’ACS (aide à la complémentaire santé).

Remboursement maternité : combien sont indemnisés les frais d’accouchement à domicile et en clinique ?

Le remboursement de la maternité par la sécurité sociale est possible quelque soit le lieu de l’accouchement (hôpital, clinique, à domicile). La participation de la Cpam est de 313.50€ et elle reste invariable ; d’où l’importance d’avoir une mutuelle avec une prime de naissance et des plafonds de remboursements élevés.

Tout de même, il est plus avantageux de donner naissance à son bébé dans un établissement médicalisé. Mis à part la sécurité, le coût d’un accouchement à domicile est plus élevé ; la sage-femme demande plus de dépassements d’honoraires, des frais de déplacement, etc.

Si vous prévoyez d’accoucher dans un hôpital, sachez que l’admission peut être refusée faute de lits disponibles. Ainsi, vous vous trouvez obligées d’aller dans une clinique. Dans ce type d’établissements, le remboursement du forfait journalier est fait par la Cpam (en cas d’hospitalisation pour accoucher). Par contre, le coût de la péridurale est aux frais de la patiente, ou de sa mutuelle (si elle prévoit cet acte parmi les garanties réservées au remboursement de la maternité).

Le choix d’une couverture santé, adaptée au remboursement de l’accouchement dans une clinique, doit se faire avec un grand soin. Alors, demandez vos devis comparatifs en ligne et évaluez les avantages et les tarifs de mutuelles avec prime de naissance.

Remboursement maternité : est-il possible d’avoir la prise en charge d’une césarienne de convenance ?

Le nombre d’accouchements par césarienne augmente d’année en année et le remboursement de la maternité est possible par la Cpam, même s’il y a possibilité d’éviter l’opération chirurgicale. Cet organisme tente, depuis des années, de réduire le recours à cette méthode sans raisons valables. Le problème est qu’il est difficile de déterminer quand la césarienne est réalisée à des fins de convenance.

Dans certaines cliniques, plus de 40% des naissances se font par opération chirurgicale. Souvent, c’est la patiente qui demande la césarienne, sans oublier que certains médecins sont toujours favorables à cette méthode puisqu’elle leur fait gagner du temps et ils peuvent ainsi suivre leurs emplois de temps.

Le remboursement d’un accouchement par césarienne dans une clinique est de 522,50€ ; une somme faible par rapport au coût réel à engager.

Comparez dès maintenant des mutuelles modulables aux remboursements élevés pour les frais de maternité et choisissez une pour obtenir les meilleures indemnisations.